L’ARTISANAT A MBOUR: LE PROCESSUS DE FORMALISATION DU SECTEUR ENCLENCHE AU GRAND BENEFICE DES ACTEURS

0

Un atelier de sensibilisation consacré à la formalisation des acteurs du secteur informel s’est ouvert, hier vendredi 24 Mars à Saly, en présence du ministre de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur informel, Papa Amadou Ndiaye.

Des acteurs évoluant dans l’informel ainsi que le président de l’Union nationale des chambres des métiers (UNCM) du Sénégal prennent part à cette rencontre initiée par par la tutelle.

Entre autres ‘’mesures incitatives », le régime simplifié pour les petits contribuables (RSPC) et le statut de l’entreprenant seront abordés durant les échanges, selon un document des organisateurs.

‘’Une grande majorité des acteurs du secteur informel associe très souvent la formalisation à l’imposition fiscale », constate la même source.

Le ministre de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur informel, Papa Amadou Ndiaye explique pour sa part que les travaux de cet atelier de sensibilisation porteront essentiellement sur ‘’la déclaration d’activités et l’encadrement pour la mise en conformité ».

Faisant allusion au nouveau statut de l’entreprenant adopté en juin 2022, il a annoncé des ‘’règles plus simples et plus accessibles » en vue d’inciter les acteurs encore dans l’informel à ‘’migrer progressivement vers le secteur formel ».

Papa Amadou Fall est aussi d’avis que l’extension de la protection sociale aux travailleurs de l’économie informelle devrait contribuer à ‘’réduire les vulnérabilités et ainsi à améliorer (…) les revenus ».

Le ministre de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur informel a par ailleurs parlé de l’ouverture prochainement d’un fichier pour le ‘’recensement numérique’’ des acteurs du secteur informel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici