33.2 C
Sénégal
vendredi, juillet 19, 2024

Lutte : face à Ama Baldé, Gris Bordeaux se dit prêt à révéler son talent en lutte pure

AIbourakh Events a organisé un dernier face-à-face dimanche dernier pour les lutteurs de son gala prévu le 30 juin. Gris Bordeaux a saisi cette occasion pour répondre à Ama Baldé. Le chef de file de l’écurie Fass-Ndakaru confie avoir déjà affiné sa stratégie pour le combat à venir.

« Un combat ne peut pas me dépasser, j’ai assez de vécu et d’expérience dans l’arène. Je me sens super bien, après une bonne préparation. J’ai fait tout ce que j’avais à faire, il ne reste plus que quelques détails à régler. Je vais insister sur la concentration et la récupération. Je sais déjà comment aborder ce combat, même si je venais seul au stade. Je connais Ama, je connais aussi ses forces et ses faiblesses. Mais Eumeu Sène et Ama Baldé n’ont pas les mêmes qualités, je ne peux pas aborder un combat sans démarrer par la bagarre. C’est un de mes points forts, je ne peux pas le changer. Je veux que Ama vienne vers moi au coup de sifflet de l’arbitre », dira d’emblée Gris Bordeaux, lors du dernier face-à-face.

Comme son adversaire Ama Baldé, Gris Bordeaux est resté des années sans victoire. Il faut même remonter en mai 2015 pour voir la trace du dernier succès du 3e Tigre de Fass. C’était contre le retraité Tyson (écurie Buul Faalé).

« La jeunesse n’existe pas dans le sport. L’âge n’a pas trop d’importance dans ce qu’on fait. Tout est question d’hygiène de vie, d’entraînement et de récupération. On peut être plus âgé de 10 ans que quelqu’un et être plus fort physiquement que lui. Je suis meilleur qu’Ama Baldé en lutte pure. Je n’ai pas encore montré ce que je sais faire dans la lutte pure. Je n’ai même pas montré le quart. J’ai beaucoup de cordes à mon arc. J’ai beaucoup de talent en lutte pure, je maîtrise même plus la lutte pure que celle avec frappe », a dit le successeur de Tapha Guèye dans Sunu Lamb.

Toutefois, dit-il, «il faut reconnaître que j’ai abandonné à un moment donné la lutte pure, pour me focaliser sur la frappe. C’est certainement la raison pour laquelle les gens ne me jugent seulement que par la bagarre. Mais dimanche (30 juin), ils sauront que j’ai des qualités en lutte pure. Si on mettait de côté la bagarre et qu’on privilégiait la lutte pure, j’allais battre Ama facilement », a promis le chef de file de l’écurie Fass-Ndakaru.

LES PLUS LUS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Rester connecté

100,793FansJ'aime
87,021SuiveursSuivre
1,096,542AbonnésS'abonner
- Advertisement -

Derniers articles