Saint-Louis : un étudiant tue son père en lui fracassant la tête avec une bouteille de gaz

0

C’est une tragédie horrible que le commerçant A. B., âgé de 65 ans, ait perdu la vie dans de telles circonstances. Selon les informations rapportées par L’Observateur, il aurait été frappé à la tête avec une bonbonne de gaz pleine, ce qui a entraîné sa mort. Les membres de sa famille ont découvert la scène après avoir entendu un bruit assourdissant et ont trouvé la victime gisant inerte dans une mare de sang.

Le fils de la victime, C. B., un étudiant en langue arabe, est considéré comme le principal suspect dans cette affaire. Les faits se sont déroulés jeudi dernier, vers 15 heures, au village de Peul Dios, dans la commune de Diama, à Saint-Louis. Selon L’Observateur, la famille s’apprêtait à prendre le déjeuner lorsque cet incident s’est produit. Les raisons qui ont poussé le suspect à commettre cet acte sont encore inconnues.

Le journal rapporte que C. B. aurait fui vers la forêt du village après avoir asséné ce coup fatal à son père. Il a été rattrapé par les gendarmes après une longue course-poursuite. Cependant, il n’a pas donné d’explication sur les raisons qui l’ont poussé à attenter à la vie de son père lors de son interrogatoire par les enquêteurs.

C. B. a été présenté au parquet de Saint-Louis et L’Observateur révèle qu’il avait déjà été condamné à trois mois de prison ferme par le passé pour coups et blessures volontaires, après avoir assommé son frère avec une brique.

La famille a dû faire face à une perte tragique et le père a été inhumé samedi à Peul Dios. Cette affaire est certainement une source de choc et de tristesse pour la communauté locale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici