Hip Hop / Foundiougne : « La culture est le parent pauvre de l’économie sénégalaise » (Moustapha Thioune)

0
Dans le soucis de vendre la destination de Foundiougne à travers le Hip Hop, Moustapha Thioune a initié, depuis 2008, un slogan : « Taaru Foundiougne » ; et une création de structure dénommée Foundiougne Hip Hop. 
 
« Au Sénégal, la culture est le parent pauvre de l’économie sénégalaise alors que dans d’autre pays du monde, elle constitue un vecteur de développement.  Le Hip Hop peut générer des moyens colossaux si il est bien encadré », a déclaré Moustapha Thioune, l’un des membres fondateurs de ladite structure  lors de la présentation de la première compilation des productions des talents cachés de la localité.

Selon le manager, « c’est un projet qui va permettre de secréter dans le département des jeunes pétris de talents et qui ne sont pas assez outillés pour mener leurs activités et avoir une visibilité. »
 
Après la sortie de cette compilation,  leurs perspectives est d’organiser un grand festival dans le département et d’instaurer également des formations pérennes.
 
A souligner que les membres de Foundiougne Hip Hop ne sont pas seuls dans cette initiative, ils sont en partenariat avec le label second Truth basé à Sangalkam, le ministère de la Culture et de la communication, entre autres. D’ailleurs, la directrice du centre culturel de Fatick Madame Fanta est venue présider la cérémonie. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici